• 06.03.04.92.82

Actualités

Traducteur technique en espagnol, la qualité est essentielle

Lorsque l’on choisit de traduire une documentation technique en espagnol ou dans une autre langue comme l’anglais, l’allemand ou l’italien, le choix d’un traducteur expérimenté a toute son importance.




Chaque professionnel de la traduction dispose de compétences acquises au cours de sa carrière et choisit ainsi de se spécialiser dans un ou plusieurs domaines précis : sécurité industrielle, nucléaire, automobile, aéronautique, mécanique, robotique, médecine… Cette spécialisation permet ainsi d’approfondir la terminologie technique indispensable pour réaliser une traduction conforme à l’entreprise qui lui en fait la demande.






 

De nombreux faux amis :

C’est encore plus vrai dans la traduction technique. De prime abord, traduire un mode d’emploi ou une notice d’utilisation peut paraitre facile, car les termes techniques se ressemblent et les phrases sont généralement courtes et concises.
Mais attention, un même terme peut se traduire de différentes façons selon le domaine dans lequel l’on se trouve : par exemple, tableau de bord sera traduit par "salpicadero", "tablero de instrumentos" ou "tablero de control" selon qu'il s'agisse de voitures, de motos ou de machines. Un traducteur spécialisé saura choisir la bonne traduction.

 

Des connaissances métier nécessaires :

Un choix basé sur la compréhension de votre métier. Lorsque l’on engage un traducteur technique, il est important qu’il soit à l’aise avec la terminologie technique liée à votre secteur d’activité. Dans mon cas, ces connaissances techniques ont été acquises sur le terrain, en collaboration directe avec des ateliers de réparation et de fabrication, sur des chantiers, des chaines de fabrication ou de montage, au contact de machines spéciales…
Une maîtrise précise de la terminologie et un travail constant sont nécessaires au traducteur pour entretenir ses connaissances et fournir un travail efficace et professionnel.

 

L’identification du public :

A qui s’adresse votre document et quel est son but. Un manuel d’utilisation destiné à un particulier, une note de service pour vos collaborateurs, un communiqué pour la presse ?
Le ton et le style du document varient en fonction de son auditoire. Par exemple, une notice technique sera composée de phrases courtes et directes. Un communiqué de presse lui sera composé de phrases plus élaborées. Le vocabulaire sera ainsi à adapter pour toucher les personnes concernées.

 

Un besoin de visualisation :

Une traductrice spécialisée comprend et peut visualiser le fonctionnement d’une machine, d’un moteur, d’un outil, etc… Grâce à des bases techniques et industrielles, la traduction réalisée sera parfaitement ajustée aux textes de l’entreprise.
Cette capacité de représentation est, elle aussi, très importante lors de missions d’interprétation (traduction orale) dans lesquelles le traducteur est amené à interpréter en instantané des discussions, des présentations produit, des négociations ou des visites de chantier.
Lorsque l’on intervient sur une courte durée dans l’entreprise, le temps d’une formation ou d'une présentation, la qualité du traducteur et son expérience sont primordiales pour retranscrire les propos de la manière la plus appropriée au public ciblé.



« J’ai travaillé en tant que traductrice technique dans les secteurs de l’automobile : Peugeot, Citroën, Suzuki (manuels d’utilisation, notices, sites web spécialisés, etc.); dans le secteur aéronautique pour Airbus (manuels de vol, de maintenance, catalogues, etc.), ainsi que pour de nombreuses machines industrielles (machines à découper, tôlerie, assemblages, etc.) Et en tant qu’interprète (traduction orale) dans la sécurité industrielle et nucléaire, le secteur aéronautique et naval. N’hésitez pas à me confier votre cahier des charges Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. »